<< Retour à la liste des idées recevables
Culture, loisirs, sport

CANIPARK KREIZKÊR


Objectif :

Attribuer une place aux chiens en ville par le biais d'un Caniparc et favoriser les échanges inter-générationnels.


Description :

L'intégration des animaux de compagnie en ville : Un nouvel enjeu pour les municipalités !

Parce qu'il n'est pas toujours aisé de trouver un lieu agréable et ludique où promener son compagnon, Le Caniparc est une solution adaptée aux balades en toute liberté et sécurité. Grande pelouse, clôtures, poubelles, distributeurs de sacs à crottes, quelques obstacles pour le jeu selon le budget : découvrez 5 bonnes raisons de créer un Caniparc au centre de St Avé, alternative et complément idéal aux forêts de Lesvellec, Kerozer et aux sentiers piétonniers de la commune.

1. Socialisation des chiens

Rencontrer, jouer, communiquer avec ses congénères, voilà déjà le véritable atout du Caniparc permettant le développement d'un chien équilibré bien dans ses pattes. Très plébiscité des éducateurs et comportementalistes, le Caniparc est aussi un lieu d'apprentissage unique pour un comportement canin positif.

2. Activité physique des animaux

Marcher, courir, sauter : des besoins satisfaits avec une totale liberté de l’animal, apportés par le Caniparc dans le respect et la sécurité d’autrui et de lui-même. Evidemment et selon le budget global, la présence d'obstacles (haies, passerelles, slaloms, tunnels, tables) sera un plus.

3. Rencontres humaines

Le Caniparc est aussi fortement apprécié des usagers car il offre de formidables moments d’échanges entre les propriétaires de chiens, profitant de se conseiller et se responsabiliser entre eux. Encore mieux, c'est un lieu de convivialité entre différentes populations et générations qui permet de lutter contre l’isolement de personnes âgées et de favoriser l'éveil des plus jeunes.

4. Respect et la sécurité pour tous.

Idéal pour tout type de chien, le Caniparc convient à chaque citoyen, propriétaire canin ou non.
Les propriétaires peuvent enfin promener librement leur compagnon, sans déranger les autres usagers appréciant, quant à eux, de profiter de leur ville sans être importunés.

5. Réputation des villes

Evitant une politique canine répressive et punitive mal accueillie des usagers, de plus en plus de municipalités ont compris tout l'intérêt d'investir dans un espace canin. Outre les avantages présentés plus en amont, le Caniparc donne une image réhaussée de la ville avec la réduction des déjections canines sur les trottoirs et la sensibilisation des maîtres au ramassage systématique grâce aux bornes de propreté canine.

Caniparc ou Canijump ?

A noter que le Caniparc est différent d'un CaniJump et peut-être complémentaire avec un 2en1. Le Canijump est davantage un espace développant l'agilité pour des chiens en capacité à s'amuser d'obstacles, souvent coûteux s'agisant de mobilier urbain. La Caniparc accueille quant à lui le plus grand nombre de chiens, petits et grands, agiles et moins agiles dans un espace libre pour courrir, se dépenser ou tout simplement se dégourdir tranquillement les pattes.

Son lieu idéal reste le Centre-ville (entre le Dôme et l'école Anita Conti par exemple) permettant ainsi a tous d'en profiter et notamment aux personnes agées (non véhiculées) et ne pouvant se déplacer au quotidien en toute saison vers Lesvellec ou Kerozer. Contrairement aux idées reçues, il n'existe pas de nuisances (aboiements) dès lors que les chiens sont libérés de leur laisse, sortis de leur pré carré "à défendre" et qu'ils s'amusent entre eux.

Budget : à partir de 10 K€ (hors terrain) et plus selon l'ajout d'obstacles mobilier canin).


Montant estimé (€) :

10000 €


Idées recevables
Créé il y a 1 mois par Yann

Commentaires

Vous pouvez commenter les idées déposés